Cocktail Maï-Taï

Verre de maï-taï

Les ingrédients du cocktail Maï-Taï:

  • Rhum ambré
  • Rhum blanc
  • Jus de citron vert pressé
  • Sirop d’orgeat
  • Curacao
  • Sirop de sucre canne

Le cocktail Mai-Tai, que vous pouvez déguster à l’apéritif ou plus tard dans la soirée, au Sof’s Bar rue St Sauveur, est un long drink à base d’abord de rhum ambré et blanc, ensuite de jus de citron-vert, puis de sirop d’orgeat, de liqueur d’orange et pour finir de sucre de canne. C’est une boisson forte (pour un long-drink), aux parfums de rhum très présents. C’est un cocktail assez sucré.

Mai-Tai? Le nom vient d’où?

Le maï taï et non pas may thaï (à prononcer maï taï ou maille taille) nous vient du tahitien. En effet « Maita’i (roa) » signifie « ça va (bien) » en polynésien.

Ce cocktail vient de Tahiti?

L’origine du cocktail initial est pour une fois très bien identifiée. En effet, il ne nous vient pas de Polynésie mais de la baie de San Francisco en Californie. Son créateur Victor Jules Bergeron Jr, fondateur d’une chaîne de restaurant/ tiki-bar, reçoit un jour de 1944, des amis tahitiens, qui s’exclament en goûtant le breuvage: « Maita’i roa ae » que l’on pourrait traduire par ça va super bien. Le nom était tout trouvé. Il fera évoluer la recette avec le temps mais la base était posée.

Donc ce cocktail de la « culture tiki » n’est tahitien que par le nom. Pour preuve, les tahitiens n’en boivent quasiment pas ou dans les bars des hôtels. De plus, historiquement, la Polynésie a produit de la canne à sucre et un alcool proche du rhum mais qui étaient tombés en désuétude, pour n’être relancé que très récemment. D’ailleurs, la variété de canne à sucre cultivée aux Antilles, jusqu’à la première moitié de 19e siècle, était originaire de Tahiti. En outre, pour trouver du sirop d’orgeat et des feuilles de menthe fraîches (pour la décoration) sur place, je vous souhaite bien du courage.

Pour conclure

Si vous devez découvrir ce cocktail à Paris Montorgueuil, la meilleure adresse c’est le Sof’s Bar au 43 rue Saint Sauveur pour déguster un bon Mai-Tai.

%d blogueurs aiment cette page :